Quelles sont les principales formes par lesquelles on peut consommer le CBD ?

L’utilisation du CBD, connu sous le nom de cannabidiol, a longtemps été controversée en raison de sa teneur en THC. Mais vu ses nombreux avantages, aujourd’hui, sa commercialisation et son utilisation sont reconnues et autorisées par l’État suivant des conditions bien définies et strictes. Retrouvez dans cet article les différentes formes sur lesquelles on peut consommer du CBD.

Huile de CBD

Le CBD est disponible sous forme d’huile qui est la forme la plus répandue et la plus consommée dans le monde. Son ingestion se fait par le biais de divers moyens, cliquez ici pour en savoir davantage. En effet, il existe des gélules à membranes très fines dans lesquelles se trouve de l’huile de CBD. 

Il est simple et très facile à prendre, mais les effets ne sont visibles qu’après environ 30 minutes. C’est le moyen de consommation le plus réservé aux débutants ou si vous désirez maintenir le taux de CBD dans l’organisme. 

Par ailleurs, vous pouvez consommer l’huile de CBD sous plusieurs formes à savoir : 

  • Sublinguale : par application de 2 à 3 gouttes de l’huile par jour sur la langue ; 
  • Locale : par application sur la peau contre l’inflammation ; 
  • Par alimentation : en le mélangeant avec vos aliments. 

Néanmoins, il est fortement recommandé de ne pas en exagérer, puisqu’une consommation excessive peut provoquer d’autres maux plus graves.

Fleur de CBD

Très semblables aux têtes de weed riche en THC, les fleurs de CBD sont cultivées et sélectionnées avec soin et ne provoquent aucun effet psychoactif. Vous ne pouvez que l’inhaler ou prendre sa tisane par infusion selon votre choix. L’inhalation doit être réalisée au travers d’un vaporisateur de qualité utilisé avec soin. Il est plus conseillé pour ceux qui désirent réduire leur addition à la consommation de cannabis. 

L’infusion quant à elle consiste à réduire en miettes les fleurs de CBD et les utiliser comme du thé. Il est aussi recommandé d’y ajouter de l’huile ou de matière grasse afin de permettre une bonne dissolution des fleurs dans l’eau. Mise à part la fleur, la pâte CBD s’utilise de la même manière que la fleur. Il est à noter que lors de la vaporisation, la température doit être réglée entre 160 et 220 degrés.