Que devez-vous savoir des portiques ?

La fonctionnalité première d’une barrière se trouve dans sa capacité à barrer l’accès à une propriété ou un espace. Cette dernière est utile dans le but d’empêcher de potentielle chute dans le vide ou de protéger une zone à l’instar du garde-corps, du balustre ou de la rambarde.

L’utilité d’un portique

Encore appelée portique, une barrière a de nombreuses utilités. En effet, cette dernière permet d’annoncer le danger ou un obstacle à l’entrée d’un parking souterrain. D’ailleurs, si vous regardez ici vous pouvez en savoir davantage. Elle protège et préserve la nature et la vue, permet d’interdire l’accès aux poids lourds et permet de mettre fin aux fêtes et évènements nocturnes sauvages.

Par ailleurs, de façon approfondie, un portique est un limitateur d’entrée qui permet de restreindre le passage pour certains véhicules. Toutefois, une barrière a aussi un côté dissuasif qui donne la possibilité de stopper les automobilistes au cas où ils auront l’intention de forcer le passage. Pour les communes, elle est utilisée généralement pour empêcher les caravanes, poids lourds ou encore les fourgons de s’introduire dans les parkings publics.

Les différents modèles de portiques

En ce qui concerne les modèles de portiques, on en dénombre une multitude. En tête de liste, on retrouve les portiques fixes. Très souvent utilisé pour contraindre certains véhicules à ne pas stationner sur des parkings surtout à cause de leur gabarit.

En poursuivant, on retrouve le portique à tournant ou à pivot. Son utilité s’avère importante dans les cas des contrôles d’accès. De ce fait, il se lève seulement quand un engin remplit toutes les conditions d’accès au préalable énuméré.

Pour finir, on ne manquera pas d’énumérer la troisième catégorie de portique qui est celui motorisé. En comparaison au portique à tournant, il dispose du même mécanisme à la seule exception que celui-ci fonctionne sous l’effet d’un moteur. Ainsi, il peut se substituer très aisément à ce dernier.